Belles Pensées

(32)

 

A partir du moment où l'on s'engage vraiment, la providence se met aussi en mouvement.
Toutes sortes de choses viennent à l'aide, qui ne se seraient pas produites en d'autres circonstances, tout un courant d'événements découlent de la décision,
apportant toutes sortes d'incidents imprévus, de rencontres et une aide matérielle que personne n'aurait pu prévoir.
  Quoi que vous fassiez ou rêvez de faire, Commencez-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie.
 
GOETHE

 

2009 036

 

"Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et

 

L’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.

 

Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer

 

Et oublier ce qu’il faut oublier.

 

Je vous souhaite des passions.

 

Je vous souhaite des silences.

 

Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil

 

Et des rires d’enfants.

 

Je vous souhaite de résister  à l’enlisement,

 

à l’indifférence,

 

aux vertus négatives de notre époque.

 

Je vous Souhaite surtout d’être vous. »

 

Jacques Brel 


   

" Un être humain est une partie d'un tout que nous appelons : Univers. Une partie limitée dans le temps et l'espace.

Il s'expérimente lui-même, ses pensées et ses émotions comme quelque chose qui est séparée du reste, une sorte d'illusion d'optique de la conscience.

Cette illusion est une sorte de prison pour nous, nous restreignant à nos désirs personnels et à l'affection de quelques personnes près de nous.

Notre tâche doit être de nous libérer de cette prison en étendant notre cercle de compassion pour embrasser toutes créatures vivantes et la nature entière dans sa beauté."

                                               Albert EINSTEIN 

 

"Le plus beau, le plus extraordinaire des voyages, c'est de regarder autrement" Marcel Proust

 Femme d'eau

 

 

Imaginez...

Imaginez une seconde que vous n'êtes plus l'otage de vos peurs,

que vous acceptez les vertiges de vos contradictions.
Imaginez que vos désirs gouvernent désormais votre existence,

que vous avez réappris à jouer, à vous couler dans l'instant présent.
Imaginez que vous savez tout à coup être légèr(e)

sans jamais être frivole.
Imaginez que vous êtes résolument libre, que vous avez rompu avec

le rôle asphyxiant que vous croyez devoir vous imposer en société.

Vous avez quitté toute crainte d'être jugé.
Imaginez que votre besoin de faire vivre tous les personnages imprévisibles qui sommeillent en vous soit enfin à l'ordre du jour.
Imaginez que votre capacité d'émerveillement soit intacte,

qu'un appétit neuf, virulent, éveille en vous mille désirs engourdis

et autant d'espérances inassouvies.
Imaginez que vous allez devenir assez sage

pour être enfin imprudent.
Imaginez que la traversée de vos gouffres ne vous inspire

plus que de la joie !!!
Alexandre Jardin